La cause d’une sciatique chronique: le stress

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le corps humain est souvent exposé, lorsqu’il se retrouve dans des conditions qui ne lui sont guère favorables, à certains troubles. L’un d’eux, très connu est la sciatique chronique qui est une douleur localisée au niveau du membre inférieur en connexion avec le nerf sciatique.

Le stress fait partie des facteurs prédominants de cette névralgie. Comment cela est-il possible ? C’est ce à quoi répondent les lignes suivantes de cet article.

La cause d'une sciatique chronique: le stress

En quoi le stress peut-il causer la sciatique ?

Toute action entraîne nécessairement une réaction et le corps humain ne fait pas exception à la règle. En effet, lorsqu’il est exposé au stress, le corps humain réagit en contractant tous ses muscles.

Alors nous percevons le stress comme une forme d’agression psychologique à laquelle on se retrouve exposé la plupart du temps. On en distingue plusieurs types conduisant à des douleurs physiques telle que la sciatique chronique.

Le stress amplifie les tensions musculaires et favorise l’inflammation

Comme on l’a expliqué plus haut, le corps répond en crispant ses muscles dès qu’il se retrouve victime d’une situation de stress. Plus le temps passe, plus les tensions des muscles s’intensifient. De plus, le stress touche de façon générale les muscles localisés au niveau des cervicales et des épaules.

Il est assez simple de supporter des légères tensions dues au stress, cela dit, il arrive que celles-ci prennent une toute autre tournure. L’ironie, c’est que le stress occasionne des douleurs musculaires et que les douleurs musculaires à leur tour sont sources d’un nouveau stress.

La sciatique chronique peut donc, dans certains cas, être perçue comme la résultante d’une situation de mal-être. Les victimes du stress rattachent en nombre grandissant, les douleurs physiques ressenties, aux obstacles qu’elles rencontrent dans leur vie.

Comment éviter de souffrir de la sciatique ?

Afin d’éviter au maximum le stress qui occasionne la sciatique, il faut avant tout savoir gérer ses émotions. Cela revient à savoir extérioriser le trop-plein d’émotions (colère, mal-être, etc.). Il est ainsi plus facile d’identifier la cause réelle du stress, de la maîtriser et au besoin, de la gérer.

On peut limiter le risque de souffrir de sciatique chronique liée au stress par le biais de l’activité physique. En effet, maintenir une bonne activité respiratoire et effectuer des mouvements amples et réguliers permet de soulager la douleur.

Un autre élément déterminant pour éviter le stress, reste le respect des heures de pause au travail. Il apparaît en effet important de savoir profiter de ses heures de pause pour relâcher la tension du nerf sciatique accumulée sur une certaine durée.

Il est recommandé de prendre environ 5 minutes de récupération lorsque l’on est exposé soudainement à un moment de stress. Cela permet au métabolisme de redynamiser la pression sanguine. De plus, y associer une respiration lente favorise grandement l’élimination des mauvaises toxines.

En définitive la sciatique est une névralgie du nerf sciatique. Elle devient chronique quand elle n’est pas vite traitée et cause des douleurs au niveau du membre inférieur connecté au nerf sciatique. Elle peut être causée par plusieurs facteurs dont le stress. Cela dit, on peut y faire face en apprenant à contrôler ses émotions.


Lisez aussi:

Douleur en bas du dos et à la hanche: que faire ?

Lombalgie: comment se soigner pour sortir du lit ?