Douleur au fessier et à la hanche: comment se débloquer ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Si vous avez des douleurs au fessier et à la hanche, ne pensez pas que tout est perdu. Généralement, cela est dû au nerf sciatique. Dans cet article, vous découvrirez des astuces pouvant vous permettre de débloquer ce nerf afin de profiter d’une mobilité renouvelée.

Douleur au fessier et à la hanche: comment se débloquer ?

Consultez un ostéopathe pour vous débloquer le fessier

S’il y a une personne qualifiée pouvant vous aider à retrouver votre sourire face à ce problème, c’est l’ostéopathe. En effet, ce dernier pourra repérer la vertèbre qui écrase votre nerf sciatique et la remettre en place.

Il pourra le libérer et lui ouvrir une voie vers la guérison. Cependant, il est conseillé de retrouver un bon ostéopathe pour espérer un résultat positif. Notez aussi que l’acupuncture fait partie des domaines d’intervention de ce spécialiste.

Limitez les mouvements douloureux

Pour éviter d’empirer la situation, vous devez éviter de déployer trop d’énergie susceptible de vous causer des douleurs. Même si vous devez faire des mouvements douloureux au cours de vos activités, vous devez penser à les limiter pour votre bien-être. Évitez de porter également de lourdes charges. De cette façon, vous solliciterez moins vos muscles endoloris.

Débloquez les douleurs à la hanche avec de la glace

Sur de nombreuses plateformes recommandées, les bains chauds sont conseillés. Faites attention à cette astuce. En effet, c’est une méthode qui calme les douleurs, mais aggrave à la longue la situation.

La bonne solution sera d’opter plutôt pour des sachets de glace. C’est une méthode plus sûre. Toutes les deux heures, appliquez la glace sur les parties douloureuses. Le froid va par transmission calmer la douleur ressentie et vous permettre de retrouver petit à petit votre mobilité.

Dormez pour calmer vos muscles

Les douleurs au fessier et à la hanche vous empêchent de bien dormir. En effet, c’est un facteur qui complique la situation, car l’épuisement est provocateur de tensions nerveuses. Cela augmentera l’inflammation. Recherchez alors tous les moyens naturels pouvant favoriser un bon sommeil. De cette manière, vous ressentirez moins les douleurs, car vous aurez favorisé un repos répété de vos muscles.

Utilisez des huiles et des médicaments

Certaines huiles et plantes permettent de trouver satisfaction contre les douleurs de hanche et fessiers. Vous pouvez faire des massages avec des huiles essentielles de gaulthérie et d’arnica. De même, vous pouvez utiliser de l’huile de camomille.

La gaulthérie par exemple est composée à 99 % de salicylate de méthyle. Il s’agit d’une substance antalgique anti-inflammatoire qui est très proche de l’aspirine. Il vous suffit de diluer dans une cuillerée à café, deux gouttes. Massez les zones douloureuses jusqu’au réchauffement des zones massées. Faites cela deux fois par jour durant deux semaines.

Pour les antidouleurs et anti-inflammatoires, vous pouvez opter pour l’harpagophytum sous forme de gélules. Ce produit est reconnu pour ses bienfaits face aux douleurs musculaires.

Marchez pour vous habituer à la douleur et la faire partir

La marche peut vous aider à soulager les douleurs sciatiques. Elle va stimuler la libération d’endorphines. Ceux-ci vont combattre la douleur et réduire l’inflammation. Par contre, si vous pratiquez une mauvaise forme de marche, cela pourrait aggraver vos symptômes. Faites donc attention à votre posture et à votre rythme de marche.

Plusieurs autres possibilités s’offrent à vous pour combattre les douleurs au fessier et à la hanche. Cependant, l’idéal est de consulter un spécialiste qui saurait mieux vous guider selon la gravité de votre situation.


Lisez aussi:

Comment soulager une crise de sciatique ?

Douleur en bas du dos et à la hanche: que faire ?