Lombalgie: comment se soigner pour sortir du lit ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Si votre dos vous fait tellement mal à tel point que vous ne pouvez même pas vous asseoir dans le lit, vous souffrez probablement de lombalgie. Vos articulations vertébrales doivent être gravement enflammées et les muscles dorsaux réagissent avec des spasmes et contractions.

Cette douleur intense peut vous empêcher d’effectuer de simples activités quotidiennes. 80 % des personnes sont touchées à un moment ou à un autre par la lombalgie, qu’elle soit sévère ou pas. Beaucoup de personnes se réveillent le matin avec des douleurs dans le dos. Vous pouvez minimiser cette souffrance en adoptant ces 5 étapes.

Lombalgie: comment se soigner pour sortir du lit ?

Respiration profonde et étirements pour soulager la douleur

Essayez de passer les premiers instants avant de vous lever du lit à respirer profondément et à vous étirer. Considérez cela comme un échauffement par rapport aux étapes qui suivront.

Pour vous étirer, il vous suffit de vous allonger pendant quelques secondes et vous êtes prêt à sortir du lit. Avant, allongez-vous sur le dos près du bord du lit.

Plier les genoux

Ensuite, pliez les genoux et posez vos pieds à plat sur le lit. C’est ce qu’on appelle la position allongée au crochet. Ceci est une technique de stabilisation de base enseignée aux patients souffrants de douleurs aux colonnes vertébrales pendant les phases initiales de la thérapie.

Rouler sur le côté

Maintenant, roulez sur le côté. En faisant cela, veillez à déplacer le torse comme un ensemble et évitez de le tordre.

Pour vous aider, pensez à votre corps comme une tige d’acier ou un rondin de bois qui parcourt la longueur de votre colonne vertébrale, en partant de la zone des épaules et en descendant jusqu’à la zone des hanches. Laissez également la gravité vous aider à rouler. Évitez tout resserrement intentionnel des muscles du dos et des abdominaux.

Poussez-vous à vous asseoir

Avec les deux mains posées sur le lit, poussez-vous vers la position assise. En le faisant, pliez doucement les genoux et les hanches. Pensez toujours à la tige qui passe dans votre colonne vertébrale et évitez tout mouvement de torsion.

Laissez le poids du corps ancrer votre position. Ce qui vous permettra de pousser le reste de votre corps vers le haut. Allez-y le plus lentement possible pour accomplir ce mouvement en toute sécurité et confort.

Lombalgie : Préparez-vous à vous lever

Cette étape se déroulera en 3 phases. Une fois assis, prenez un moment de repos si vous en avez besoin. Puis, lorsque vous êtes prêt à vous lever, assurez-vous d’être assis de manière symétrique sur les deux côtés. Asseyez-vous bien droit et essayez de courber doucement le bas du dos pour vous aider à passer tranquillement de plusieurs heures en position couchée à la position debout. Puis, mettez une jambe devant l’autre sur le sol.

Ensuite, penchez-vous-en avant à partir des hanches. Pliez le torse vers lavant à partir des articulations de la hanche en gardant le dos droit. Après, redressez-vous pour vous lever.

Appuyez les pieds sur le sol pour vous permettre de vous tenir droit. Mettez les deux jambes ensemble à mesure que vous vous levez. Avancez la jambe arrière pour rejoindre celle d’avant.

La lombalgie peut vous faire rater votre journée, si elle vous maintient au lit. À cet effet, vous devez être psychologiquement déterminée et réalisez convenablement les étapes citées ci-dessus. Dès lors, félicitations ! Vous êtes débarrassé de la lombalgie et prêt à passer une belle journée.


Lisez aussi:

La cause d’une sciatique chronique: le stress

Lombalgie: comment soulager pour pouvoir dormir ?