Sciatique et sport: faut-il se forcer au repos ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La sciatique est causée par une douleur partant du bas du dos jusqu’au mollet. Dans certains cas, elle peut être très violente. Retrouvant le confort dans une position donnée, certaines personnes se forcent au repos.

Est-ce la meilleure façon pour soulager ce mal ? Lisez cet article pour connaître la réponse.

Sciatique et sport: faut-il se forcer au repos ?

Les facteurs qui soulagent une douleur sciatique

Avec les tracasseries du quotidien, il n’est pas rare que l’on soit confronté aux douleurs gênantes. La sciatique est la résultante d’un affaiblissement des muscles de la moelle épinière. Elle est liée à une inflammation du nerf sciatique qui se manifeste souvent par une douleur au bas du dos (à partir des fesses jusqu’au long des jambes).

Dès les premiers symptômes, il est essentiel que vous adoptiez de petits gestes qui empêchent la prolongation de la douleur. La prise du paracétamol et des antalgiques à base de morphine a fait ses preuves. En cas d’absence d’amélioration après deux semaines, vous pouvez envisager une infiltration. Cette dernière consiste à injecter des corticoïdes près du disque intervertébral.

De plus, un repos de quelques heures n’est pas déconseillé. Évitez surtout l’alitement, à moins que la douleur soit insupportable. Il ralentit la guérison et atrophie les muscles. La sédentarité étant l’origine de plusieurs pathologies, il est important que vous restez actifs. Que ce soit pour limiter la douleur ou pour la prévenir, il est recommandé de pratiquer des activités physiques adaptées à vos capacités.

La sciatique éliminée grâce aux activités physiques !

En dehors des avantages pour maintenir une bonne silhouette, le sport aide dans la prévention et le traitement de la sciatique, mais pas n’importe lequel. Pour un résultat efficace, vous devrez vous baser sur les étirements et les exercices qui renforcent la souplesse musculaire.

  • Comment réussir les étirements ?

C’est très simple. Il s’agit de faire des exercices qui vont à l’encontre des douleurs. L’étirement vous permet de mobiliser les parties douloureuses et de garder une bonne posture. Les répétitions doivent se faire constamment par jour. Les premières fois seront douloureuses, mais le soulagement en vaut la peine.

Restez debout et étirez la partie supérieure de votre dos vers l’arrière ceci, en gardant vos mains sur vos hanches. Vous pouvez vous allonger et amener doucement vos genoux vers votre poitrine à tour de rôle. Gardez la posture pendant vingt secondes puis reprenez.

  • Quel exercice musculaire pour se sentir mieux ?

La position allongée avec une jambe fléchie soulage très vite. Il est conseillé de vous coucher sur le dos en plaçant des coussins sous vos jambes. Vous pouvez aussi vous servir d’une chaise pour faciliter les exercices abdominaux.

De plus, évitez toute activité qui consiste à fléchir le buste ou à faire des torsions importantes. À titre d’exemple, préférez la natation au golf.

Un conseil : pour un résultat encore plus rapide, essayez de manger plus sainement. Une alimentation équilibrée vous évitera les maux de dos. Aussi, adoptez de bons gestes pour contrer la douleur au quotidien.

La sciatique peut être très violente, mais il est possible de limiter la douleur dès les premiers symptômes. Dans tous les cas, il existe plusieurs façons de la traiter. Le plus important, c’est d’être sur pieds et ne pas vous forcer au repos. La pratique des activités physiques adaptées est une solution simple qui continue de faire ses preuves.


Lisez aussi:

Remède de grand mère pour le lumbago