Quels sont les premiers symptômes de la sciatique ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Toutes les réactions sont conditionnées par le système nerveux. Cela implique de nombreux nerfs qui mettent en relation plusieurs membres. Ils facilitent la transmission des messages nerveux afin de garantir l’équilibre physique, psychologique et psychique.

Les nerfs sciatiques sont l’un des plus indispensables. Leur inflammation engendre des douleurs le long du corps : la sciatique. Nous vous présentons ici cette anomalie, ses causes et ses premiers symptômes.

Quels sont les premiers symptômes de la sciatique ?

Qu’est-ce que la sciatique ?

Encore appelée la névralgie sciatique, la sciatique est assimilée à une douleur au niveau des nerfs sciatiques. Elle est également désignée par les appellations sciatalgie et lombosciatique. Elle est caractérisée par une lancination du bas du dos jusqu’au pied.

C’est la résultante d’une compression du plus gros et le plus long nerf de l’organisme. La sciatique est un trouble très fréquent à partir de la trentaine. Par ailleurs, nous distinguons trois grands types de sciatique :

  • la sciatique radiculaire
  • la sciatique non radiculaire
  • la sciatique discale.

Chaque type est déterminé en fonction de la racine irritée. La sciatique est assimilée à une pathologie multi-conséquentielle.

Les causes de cette douleur

Nombreux sont les événements qui peuvent provoquer l’irritation du nerf sciatique. Dans la plupart des cas, la sciatique est attribuée à la hernie discale. C’est une maladie qui touche le disque intervertébral.

Lorsqu’elle parvient à comprimer l’une des racines des nerfs sciatiques, elle peut provoquer la sciatique. En plus de cette dernière, nous pouvons citer comme cause :

  • l’arthrose
  • les métastases
  • les inflammations musculaires
  • les tumeurs vertébrales
  • l’étroitesse du canal lombaire
  • les syndromes facettaire et piriforme
  • les traumatismes
  • la torsion du tronc
  • l’insuffisance de la musculature dorsale
  • les fractures vertébrales
  • l’excès de poids
  • les abcès et les hématomes.

Par ailleurs, la sciatique n’est pas provoquée uniquement par des maladies. Il faut également mentionner les cas de grossesse, les mauvaises postures et le port fréquent de lourdes charges.

Les premiers symptômes de la sciatique

Généralement, la sciatique se manifeste par la présence d’une douleur dans le bas du dos. Elle ne se limite pas à ce niveau. En effet, elle peut également affecter les fesses, les cuisses, les mollets et les pieds. Quelques fois, la sciatique touche aussi les genoux, les talons et les bords externes du pied. Cependant, aucun gonflement ne s’observe.

Vous pouvez quand même constater des douleurs au moindre effort. Ces dernières s’intensifient lorsque vous êtes en position assise. Il s’agit d’une forte douleur unilatérale comparable à des décharges électriques. En plus, nous observons les signes suivants :

  • la faiblesse musculaire
  • la perte de sensibilité
  • les picotements
  • les troubles sensitifs et moteurs
  • les fourmillements
  • les toux et éternuements excessifs.

Les symptômes observables dépendent de la racine sciatique affectée. Néanmoins, vous sentirez un léger soulagement lorsque vous vous allongez.

Pour conclure, la sciatique est une affection d’une des racines des nerfs sciatiques. Les causes de cette douleur sont nombreuses et ce sont elles qui déterminent les zones affectées. En un mot, les symptômes résultent du type de sciatique.

Néanmoins, quelques symptômes sont présentés en commun par les sujets atteints. Nous vous recommandons alors de faire recours à votre médecin lorsque vous observez ces signes. L’évolution de la sciatique constitue une véritable menace pour l’organisme.


Lisez aussi:

Quels exercices pour décoincer le nerf sciatique ?

Remède de grand mère pour le lumbago